Histoire

Origine du nom de la commune de Cauchy à la Tour.

    Cauchy à la Tour se trouve sur la voie romaine reliant Thérouanne à Bavay. Appelée « Via Calciata » à l’époque romaine, elle est connue aujourd’hui sous le nom de « chaussée Brunehaut ». Si le rapprochement Chaussée/Cauchy semble évident, il n’en est pas de même lorsqu’on parle de la problématique tour dont personne n’a le souvenir.

   Selon Jean Ratel, ancien Secrétaire de Mairie de la commune voisine de Marles-Les-Mines, historien local de renom qui a épluché toutes les archives locales, « la Tour » serait en réalité « le Tourr »…

   Extrait de la  « Notice historique sur le village de Cauchy à la Tour », Jean Ratel, 1938 :

   [… Vers le Ve siècle, la Morinie romaine fut envahie par les Saxons qui avant de conquérir l’Angleterre, s’installèrent dans notre pays, où ils fondèrent tous les villages dont les noms se terminent par inghen ou inghem. Près de Cauchy, Floringhem, près d’Auchel, Lozinghem. La terminaison inghem signifie  » Maison des fils « , Floringhem, maison des fils de Flor, nom du chef qui s’installa à Floringhem, et dont les fils fondèrent ce village.

 

   À Cauchy s’installa, avec sa tribu, un chef saxon du nom de Turr qui se prononce en allemand Tourr. Le village prend le nom de Turringhem, qu’il conservera jusqu’à la fin des Mérovingiens.

    « L’on en vient à se demander si cet additif de Tour, à Cauchy, ne serait pas un souvenir du vieux mot saxon Turr » nous dit le Dictionnaire historique et archéologique du Pas-de-Calais. »  …]

   Si le village est connu pour être la ville natale de Philippe Pétain, Maréchal de France (1856-1951), selon Jean Ratel, l’Agent Public Célestin Pétain aurait été le premier à inscrire le nom de « Cauchy à la Tour » dans les registres d’État Civil de 1793.